La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Cestas
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Mercredi

Ouvert de 09h30 à 19h30

Manger cru en toute simplicité

Manger cru en toute simplicité

Le 02/05/2017

Biocoop Cestas
Vous souhaitez augmenter la part de cru et de vivant dans votre alimentation ? Les spécialistes recommandent d’y entrer pas à pas, d’être dans l’écoute bienveillante de son corps et de ses symptômes, de ne pas s’enfermer dans le dogme « du cru à tout prix » et de se faire accompagner pour connaître les règles nutritionnelles de base.

© iStock

Vous souhaitez augmenter la part de cru et de vivant dans votre alimentation ? Les spécialistes recommandent d’y entrer pas à pas, d’être dans l’écoute bienveillante de son corps et de ses symptômes, de ne pas s’enfermer dans le dogme « du cru à tout prix » et de se faire accompagner pour connaître les règles nutritionnelles de base.

Ajuster la pratique alimentaire à son tempérament, c’est aussi le credo de Taty Lauwers, conférencière, auteure et spécialiste de l’alimentation dite « ressourçante », qui propose des profilages alimentaires pour mieux apprendre à connaître son métabolisme, à l’instar de la médecine chinoise ou ayurvédique.

 

Vers un régime riche en aliments crus

Le sud est votre latitude ? Manger 100 % cru ou presque sera plus facile et conviendra mieux à votre organisme. Comme en été, le corps réclame naturellement davantage d’aliments crus et vivants. Quand vient l’hiver ou si votre lieu de résidence est plus septentrional, le Dr Liliane Papin privilégie un rapport de 70 % d’aliments crus pour 30 % en cuisson douce, à la vapeur ou en wok.

Taty Lauwers et le Dr Liliane Papin s’accordent également à dire que si manger « bien » est un bon départ, la frugalité, c’est à dire la réduction calorique, est souhaitable dans un deuxième temps. L’alimentation crue, vivante et ressourçante le permet d’autant plus facilement qu’elle apporte les éléments nutritifs essentiels dont le corps a besoin.

 

Dépasser les crises guérisseuses

Les détracteurs de l’alimentation crue et vivante invoquent la difficulté à la mettre en œuvre et à la suivre sur le long terme. Ils mettent également en garde contre les risques courus si elle est mal appliquée. En effet, toute personne ayant suivi une cure d’alimentation vivante en a ressenti ses bienfaits – vitalité, légèreté, idées claires, moral boosté… – pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois après. Mais il arrive également que cette période idyllique soit suivie d’épisodes plus difficiles, en réactivant d’anciennes pathologies ou en déclenchant de nouvelles.

 

Recette : les soupes crues d’Irène Grosjean

Ustensiles

  • un blender
  • une bouilloire électrique

Ingrédients pour la base de toutes les soupes

  • ½ avocat bien mûr
  • 1 oignon
  • 1 tête d’ail
  • un extrait de bouillon cuit ou du tamari
  • un brin de persil
  • une cuillère à soupe de purée d’amande complète

Mettre les ingrédients dans le blender puis ajouter à votre convenance les légumes de saison qui donneront la saveur et la couleur de la soupe :

  • tomates fraîches avec une poignée de tomates séchées
  • champignons de Paris avec une poignée de morilles séchées
  • feuilles d’épinard, de cresson, d’ortie verte, de brocolis…

Incorporer l’eau chaude à 40 °C et mixer. Faire chauffer les bols avec de l’eau très chaude et les vider avant de verser la soupe. Consommer immédiatement. À décliner selon vos envies, la saison, votre créativité…

 

D’autres recettes et conseils sur www.santenaturopathie.com,  ou www.veganbio.com

 

Pour en savoir plus :

  • L’énergie du cru, Leslie Kenton, Éd. Jouvence Santé
  • Vitalité et graines germées, Ludmilla de Bardo, Éd. O'active

 

Retrouvez plus d’informations dans le dossier Santé « Le cru se met à table » du n° 93 de CULTURE(S)BIO, magazine offert par votre magasin Biocoop, dans la limite des stocks disponibles, ou à télécharger sur Biocoop.fr

Retour